Chuchotages By First

Contrôler ses rêves, dormir dans des barils de tequila ou en soute d’avion !

Contrôler ses rêves, dormir dans des barils de tequila ou en soute d’avion !

  Entendu sur l'oreiller

Contrôler ses rêves, dormir dans des barils de tequila ou en soute d’avion !

Changez-vous les idées avec 3 actus insolites sur notre thème favori : le DODO ! Au programme : découverte d’un hôtel au cœur d’une fabrique de tequila, un gant pour contrôler vos rêves (soleil, cocktails et cocotiers par exemple) et des soutes d’avion aménagées pour dormir !
Emmitouflez-vous bien dans votre couette First, on vous fait voyager depuis votre lit !


Au Mexique, dormez dans des barils de Tequila 

On vous a déjà parlé de cabanes, de bateaux et même de pyramide de verre (voir l’article Osez l’infidélité à votre lit pour une escapade sur d’autres matelas  juste ici) : pourquoi pas de barils de Tequila ? Cette fois, il vous faudra quelques heures de vol pour en profiter mais les fans de la boisson mexicaine ne regretteront pas le voyage.

blog-first-hotel-tequila


Bienvenue au Matices Hotel de Barricas, une fabrique de Tequila transformée en établissement hôtelier. Les clients de cet hôtel insolite vivent une expérience atypique : dormir dans des barils de Tequila ! Servant traditionnellement à stocker la fameuse boisson, ces gros barils de bois sont désormais des chambres d’hôtel. Décoration thématique, belle salle de bain, literie king size… pour des nuits hors du commun.

Sur place, on visite la distillerie Cofradía, on déguste et on en apprend plus sur les techniques de fabrication. Si vous n’avez pas tout de suite prévu le voyage, prenez votre temps. D’ici 1an, une piscine devrait s’ouvrir et l’hôtel comptera pas moins de 50 chambres.


Dormio, le gant qui va contrôler vos rêves 

Qui n’a jamais rêvé de contrôler ses rêves ? Parler l’italien comme personne, vivre la folle vie amoureuse d’Anna Karénine (on vous parle des bienfaits de la lecture avant de dormir juste ici), remonter le temps… C’est désormais possible grâce à Dormio.

blog-first-gant-dormio-controler-reves


Conçu par des chercheurs du Masschusetts Institute of Technology, ce gant procure à son porteur un sommeil semi-conscient, entre éveil et endormissement. On a tous déjà vécu cet état, sans forcément en prendre conscience. 

Composé d’un bracelet et de capteurs sur les doigts, ce gant fonctionne de façon simple : on l’enfile et on serre le poing. Lors de la phase d’endormissement, le poing se desserre naturellement, ce qui active les capteurs. A leur tour, ils lancent un robot (ou une application) qui vont titiller l’imagination du porteur du Dormio. Au réveil, on pourra contempler ces chuchotements qui s’enregistrent automatiquement ! Les sujets et thématiques évoqués auront un double impact : stimuler et enrichir notre imagination + influencer nos rêves qui suivront cette hypnagogie !

Plutôt rentable de contrôler ⅓ de nos vies, non ? Allez, on teste ça bien installé sur son matelas First ;-)


En 2020, offrez-vous le luxe de dormir… en soute !

Traditionnellement, on pense aux bagages lorsqu’on entend “en soute”... Mais dans moins de 2 ans, les voyageurs de première classe pourront eux aussi profiter des soutes ! Airbus et Zodiac travaillent en partenariat pour la mise en place de modules couchettes dans les soutes des appareils long-courriers (A330 et A350XWB pour les connaisseurs). Cette innovation s’inspire des espaces de repos déjà existants pour les personnels navigants et aussi d’un concept vieux de plus de 70 ans : les couchettes superposées des Lockheed Super Constellation (un avion qui reliait à l’époque Paris à New York en 1947 !).

blog-first-couchette-soute-avion


Qui peut en profiter ?

Les classes éco comme les premium ! Bonne nouvelle, on peut désormais tous s’offrir ce luxe de couchage “à plat” (en souscrivant à l’option payante bien évidemment). Ces futurs “bloc-couchettes” composés de lits superposés vastes et confortables seront adaptés à tous les types de dormeurs (comme le lit First) ou presque. A noter qu’elles ne dépasseront pas les 1m50 de hauteur et n’offriront pas de “vue” sur les nuages. Les hublots resteront un luxe classique ;)

Ce site Web requiert des cookies pour fonctionner normalement. Pour plus d'informations sur les données contenues dans les cookies, voir notre politique de confidentialité.
Pour accepter les cookies de ce site, cliquez sur le bouton "accepter" ci-dessous
Accepter