Guide Literie

Comment laver une couette ?

laver couette hygiène garnissage

Pour préserver l’hygiène de votre couchage, il est indispensable de laver votre couette au moins une fois par an. L’idéal est de profiter d’un changement de saison. Selon le garnissage ou la nature de votre couette, quelques précautions sont à prendre avant de la laver en machine. Un lavage à la main est également possible. Cet article vous révèle toutes les astuces grâce auxquelles vous pourrez vous lover sous une couette propre tout en préservant ses qualités thermiques.

Comment laver sa couette en machine ?

Laver une couette en machine est très efficace, mais réclame quelques précautions. Avant de lancer la machine, pensez notamment à vérifier :

  • Que votre couette n’est pas trouée afin que le garnissage ne s’en échappe pas
  • Que votre tambour peut supporter le poids d’une couette mouillée, surtout si elle est composée de duvet
  • La température de lavage préconisée, précisée sur l’étiquette
  • Si le lavage en machine est bien possible ou si un lavage à la main est indispensable.

Quel que soit le garnissage, il est conseillé de laver sa couette en machine à faible température, l’idéal étant autour de 40 °C et au maximum 60 °C. En outre, il est recommandé d’ajouter des balles de lavage dans le tambour de la machine. En effet, elles joueront un double rôle majeur :

  • Préserver le gonflant de la couette
  • Assurer la bonne répartition du garnissage à l’intérieur, pour que votre couette ne se déforme pas

Si cette dernière est en plumes ou duvet, évitez tout particulièrement de la laver en machine avec de l’assouplissant. Ce garnissage naturel doit être traité avec délicatesse pour conserver ses propriétés thermiques et son incomparable moelleux. Enfin, veillez à opter pour un programme d’essorage doux afin que la couverture retenant le garnissage ne se déchire ou ne se découse pas !

Comment laver sa couette à la main ?

Parfois, laver sa couette en machine peut être déconseillé par le fabricant et le lavage à la main devient incontournable. C’est souvent le cas des couettes en plumes ou duvet, qui ne sont pas toujours compatibles avec le lave-linge. Cette méthode pour laver sa couette est particulièrement fastidieuse. En effet, une couette mouillée pèse lourd et il devient difficile de la manipuler. L’idéal est de disposer d’une baignoire que vous pourrez remplir d’eau, même si laver sa couette sous la douche reste possible.

De l’eau savonneuse suffit pour laver sa couette à la main. Vous pouvez frotter les petites taches que vous avez repérées. Sinon, laissez simplement votre couette tremper durant une heure avant de rincer abondamment. L’essorage de la couette peut être difficile et mieux vaut se faire aider pour cette étape lorsque l’on vient de laver sa couette à la main. Si le garnissage est en duvet, évitez de trop tordre votre couette pour ne pas abîmer les plumes à l’intérieur.

Si un tel programme vous paraît trop fastidieux et que vous ne pouvez pas laver votre couette en machine, une autre solution s’offre à vous : le lavage à sec par un professionnel. Il faut alors déposer votre couette au pressing.

Comment bien gérer le séchage de sa couette ?

Il est important qu’une fois la couette lavée, le séchage soit optimal. En effet, remettre une couette encore humide, même légèrement ou seulement en profondeur, sur votre lit, risquerait d’entraîner :

  • L’apparition de moisissures et d’odeurs nauséabondes
  • Le développement de bactéries.

Selon la nature de votre couette, vous pouvez opter pour un séchage en machine ou à l’air libre. Vérifiez les préconisations de votre couette sur l’étiquette.

La plupart des couettes, surtout synthétiques, en coton ou bambou, sont compatibles avec la machine à laver, mais aussi avec le sèche-linge. Laver votre couette en machine ne vous prendra ainsi que quelques heures. Privilégiez toujours un séchage doux, à basse température, pour limiter le risque de déchirure de la couette. N’hésitez pas à lancer deux cycles si nécessaire. Comme dans la machine à laver, ajoutez des balles pour que votre couette retrouve son gonflant.

Pour les couettes au garnissage de plumes ou de duvet, le séchage naturel est à favoriser. Prévoyez impérativement une couette de rechange lorsque vous décidez de laver votre couette en machine ou à la main, mais avec séchage à l’air libre : il faudra plusieurs jours avant qu’elle ne soit parfaitement sèche. L’idéal est de laisser sécher sa couette à plat : pensez à la retourner !

Comment nettoyer une couette sans la laver entièrement ?

Vous avez renversé un verre sur votre housse de couette et le liquide a pénétré jusqu’à la couette ? Il est parfois possible d’éliminer une tache sans laver la couette entièrement et opter pour un long cycle de nettoyage, avec séchage en douceur, etc. Heureusement, il existe quelques astuces pour faire partir les saletés. Le vinaigre blanc sera votre plus grand allié. Dilué dans un peu d’eau, il va éliminer les taches de gras : sauces, viennoiseries, beurre, etc. Laissez-le agir quelques minutes avant de frotter avec un chiffon humide et de bien rincer à l’eau claire. Pour les traces colorées telles que le café, le sirop ou le vin, l’alcool à 70° ou l’eau oxygénée sont redoutables.

Naturellement, ces techniques sont une intervention ponctuelle qui permet de retirer une tache rapidement avant qu’elle ne s’imprègne trop dans les fibres de la couette et finisse par résister même au lavage en machine. Elles n’éliminent pas les acariens qui auraient pu commencer à se développer, de rendre à votre couette une odeur agréable, ni de la nettoyer en profondeur. Laver sa couette en machine ou dans la baignoire reste indispensable afin de préserver l’hygiène de votre couchage !

Livraison sur rendez-vous

Contrat Qualité Services

Plus de 250 magasins

Reprise de votre ancienne literie

Paiement sur-mesure

Fabrication française

Choisissez votre magasin référent

Pour continuer votre commande, merci de choisir votre magasin référent en cliquant sur le bouton CHOISIR CE MAGASIN