Guide Literie

Choisir la fermeté de son matelas

Choisir la fermeté de son matelas

Mal de dos, position des cervicales, réveils nocturnes, confort ressenti... La fermeté du matelas est un choix qui a des conséquences à plusieurs niveaux. Vous hésitez entre un matelas dur ou souple ? Voici quelques conseils qui vous permettront de trancher. Mais n’oubliez pas que le plus important reste de tester le matelas.

Comment faire la différence entre fermeté et accueil du matelas ?

Lorsque vous vous allongez dessus pour la première fois, vous trouvez qu’un matelas est ferme ? Au contraire, vous avez l’impression qu’il offre un certain moelleux ? Ce que vous êtes en train de tester n’est pas à proprement parler la fermeté du matelas, mais seulement sa couche d’accueil. Cela n’enlève rien à l’importance de ce test. En effet, un accueil de qualité, c’est-à-dire au garnissage épais et en textile naturel (comme la soie, le coton ou encore la laine), permet de :

  • Limiter les points de pression
  • Favoriser la circulation sanguine
  • Renforcer l’impression générale de confort

Par conséquent, si l’accueil du matelas est de qualité, vous aurez moins tendance à vous retourner la nuit et donc à vous réveiller. Un matelas ferme ou souple à ce niveau est essentiellement une question de préférence personnelle, mais mieux vaut tout de même éviter un matelas dur, qui pourrait créer trop de points de pression.

Pourquoi opter pour un matelas ferme ?

La véritable fermeté d’un matelas se situe plutôt au niveau du soutien qu’il apporte. Le choix de la fermeté se fait en premier lieu en fonction de votre gabarit. Une personne avec une morphologie imposante aura en effet besoin de davantage de maintien pour répartir le poids du corps afin que sa position reste optimale tout au long de la nuit, notamment au niveau de l’alignement des vertèbres. Il est donc recommandé d’opter pour un matelas ferme. Un petit gabarit pourra davantage se tourner vers un matelas souple, surtout en ce qui concerne la couche d’accueil. En effet, la pression exercée sur les couches profondes du matelas sera moins importante et le dormeur sera davantage sensible aux couches supérieures.

Cependant, en dépit de votre gabarit, il est également nécessaire de tenir compte du type de matelas que vous aviez avant d’en choisir un nouveau, ferme ou souple. En effet, si vous dormiez bien avec un matelas dur alors que vous êtes doté d’une morphologie légère, n’hésitez pas à racheter un matelas similaire. Si vous aviez l’habitude d’un type de matelas et que celui-ci vous convenait, ne vous obligez pas à en changer.

Dans tous les cas, sachez que la fermeté du matelas s’exprime en kg/m3. Il s’agit en effet d’une question de densité. Plus elle est élevée, plus on parle de matelas ferme.

Comment choisir la suspension de son matelas ?

La suspension du matelas constitue la base de sa fermeté. Il en existe trois types qui n’offrent pas exactement le même confort. Si le choix final reste à déterminer selon les préférences de chacun, il est intéressant de connaître certaines informations.

La suspension en latex

Naturel ou de synthèse, le latex affiche une conception alvéolée qui offre une excellente ventilation. Pour obtenir un minimum de fermeté sur son matelas en latex, il est conseillé d’opter pour un modèle dont la densité est d’au moins 70 kg/m3. Cela vous évitera d’avoir l’impression de trop vous enfoncer dans votre matelas et augmentera sa durée de vie.

La suspension en mousse

Avec la mousse polyuréthane, un matelas avec une densité de 35 kg/m3 permet déjà de profiter d’un matelas ferme, mais sans excès. Ce type de matelas est cependant destiné à un usage ponctuel comme matelas d’appoint, surtout si vous optez pour de la mousse polyéther. Ces matériaux restent toutefois tous deux sensibles à l’humidité. Il est possible de faire d’un matelas en mousse polyuréthane un véritable matelas de couchage, mais la durée de vie est souvent limitée.

La suspension à ressorts

Enfin, le matelas à ressorts offre un large éventail de possibilités en matière de fermeté. Matelas dur ou mou, matelas ferme ou mi-ferme, le choix vous revient entièrement. Il existe trois types de matelas à ressorts :

  • Ressorts coniques
  • Ressorts multispires
  • Ressorts ensachés

Ce sont ces derniers qui offrent le meilleur confort grâce à une grande indépendance de couchage et une bonne ventilation.

Choisir un sommier qui va de pair avec votre matelas

Le choix du sommier joue également un rôle dans la fermeté ressentie sur votre matelas. Si vous recherchez un matelas ferme, il est conseillé d’opter pour un sommier à lattes rigides passives. Dépourvues de suspensions, ces dernières renforcent le maintien du matelas. Ce type de sommier est, en outre, robuste. Il se marie notamment avec un matelas à ressorts, pour équilibrer l’effet rebondi qu’il peut offrir. En revanche, il est à éviter avec un matelas en mousse à mémoire de forme.

Les lattes actives sont fabriquées avec un bois plus souple que les lattes passives, ce qui leur permet d’épouser plus facilement les mouvements du dormeur au cours de la nuit. Si vous recherchez un matelas dur, elles ne seront pas votre premier choix. Elles sont cependant idéales si vous appréciez la souplesse. Sachez, en outre, que ce type de sommier peut être équipé de curseurs de fermeté, qui permettent d’ajuster la fermeté des lattes. Cela peut constituer une bonne solution pour profiter d’un matelas ferme au niveau des épaules et du dos et plus souple ailleurs.

Livraison sur rendez-vous

Contrat Qualité Services

Plus de 250 magasins

Reprise de votre ancienne literie

Paiement sur-mesure

Fabrication française

Choisissez votre magasin référent

Pour continuer votre commande, merci de choisir votre magasin référent en cliquant sur le bouton CHOISIR CE MAGASIN