Guide Literie

Comment laver un oreiller : avec et sans machine

laver un oreiller propre machine

Comme les draps ou votre matelas, vos oreillers doivent être entretenus. Selon leur composition, il faudra prendre plus ou moins de précautions pour nettoyer sans abîmer. Le séchage est également une étape importante afin de préserver toutes les qualités de l’oreiller. Découvrez ici la procédure pour laver un oreiller en fonction de sa composition tout en prenant soin de lui !

Comment laver un oreiller garni de duvet ?

Si vous possédez un oreiller garni de plumes ou de duvet, qu’il s’agisse d’oie ou de canard, mieux vaut privilégier un lavage à la main et à l’eau froide. Vous pouvez néanmoins laver votre oreiller en machine. Dans ce cas, il faut choisir une température de 30 ou 40 °C et surtout veiller à opter pour un programme d’essorage lent afin de préserver les plumes. N’oubliez pas de prendre en compte le poids de tels oreillers une fois gorgés d’eau : n’hésitez pas à laver votre oreiller dans une blanchisserie si votre propre lave-linge est un modèle supportant peu de kilos, ou lavez vos oreillers lors d’une lessive à part. 

Les oreillers au garnissage en plumes ou duvet restent délicats et il est recommandé de procéder à leur nettoyage environ tous les six mois, tandis que les oreillers synthétiques peuvent être nettoyés beaucoup plus souvent. Pour préserver au maximum le gonflant des plumes, vous pouvez ajouter dans le tambour de la machine à laver une ou deux balles de lavage. Leur action mécanique permettra de maintenir les plumes séparées.

Comment laver un oreiller synthétique ?

Laver un oreiller synthétique est plus facile que son homologue à plumes. Il est en effet totalement compatible avec le lave-linge. Vous pouvez ainsi sans problème laver l’oreiller en machine tous les deux mois. Les personnes les plus allergiques aux acariens pourront même réitérer l’opération tous les mois. Évitez cependant les machines trop chaudes et privilégiez une température de 40 °C. Si votre coussin est taché, vous pouvez monter jusqu’à 60 °C (sauf contre-indication du fabricant : pensez à jeter un œil à l’étiquette avant de vous lancer.)

Tout comme pour un oreiller au garnissage naturel, il est recommandé d’ajouter des balles de lavage dans le tambour de la machine. En effet, sous l’effet de la rotation, le garnissage a tendance à former une boule dans l’oreiller, que vous aurez du mal à bien répartir à nouveau une fois sec. Les balles de lavage permettent d’éviter ou au moins de limiter ce phénomène.

Laver un oreiller à mémoire de forme ou en latex : comment faire ?

Très spécifiques, les oreillers à mémoire de forme et ceux en latex requièrent le moins d’entretien de tous les coussins... et pour cause, ils ne se lavent pas !

Pourquoi ne pas laver son oreiller à mémoire de forme ?

Vous êtes devenu adepte de l’oreiller à mémoire de forme et souhaitez préserver au maximum ses spécificités pour conserver votre qualité de sommeil ? Il faut alors savoir que ce type d’oreiller... ne se lave pas, ni en machine ni à la main ! En effet, c’est ce qui fait toute l’originalité de l’oreiller à mémoire de forme et sa couche de mousse viscoélastique et thermosensible. Or, celle-ci ne supporte tout simplement pas l’eau. Laver son oreiller à mémoire de forme reviendrait alors à le déformer irrémédiablement.

Et si votre oreiller à mémoire de forme est taché ?

Si votre oreiller est taché, il faut vous contenter de frotter à l’aide d’un chiffon humide et de laisser sécher à l’air libre. Si vous ne pouvez pas laver votre oreiller en machine, vous pouvez tout de même l’entretenir correctement : autant que possible, aérez-le, mettez-le au soleil, et passez régulièrement sa housse en machine. C’est le meilleur moyen d’éviter le développement des acariens et l’apparition de taches de transpiration.

Le cas de l’oreiller en latex

Peut-être êtes-vous équipé d’oreillers en latex ? Même s’il s’agit de latex synthétique, il est déconseillé de laver cet oreiller en machine. Tout comme l’oreiller à mémoire de forme, le coussin en latex ne se lave pas, pour la simple raison que cette matière a énormément de mal à sécher. Il n’y a donc pas plus facile d’entretien !

Astuces de séchage des oreillers

Lorsque vous décidez de laver votre oreiller, il est important de suivre le processus adéquat jusqu’au bout, c’est-à-dire de ne pas négliger l’étape du séchage. En effet, un oreiller qui resterait encore humide après avoir regagné votre lit pourrait développer des moisissures ou des bactéries, ainsi que des odeurs désagréables. Séché trop violemment au sèche-linge, il pourrait se déformer.

Le séchage au sèche-linge

Vous venez de laver votre oreiller en machine et souhaitez un séchage rapide ? La solution du sèche-linge s’impose. Là aussi, il est recommandé d’ajouter des balles dans le sèche-linge. Elles aideront votre oreiller en plumes à retrouver son gonflant et votre oreiller synthétique à bien répartir son garnissage. L’idéal est de procéder en plusieurs cycles de séchage doux pour que la moindre trace d’humidité soit éliminée tout en préservant l’homogénéité du garnissage. Sinon, une autre astuce consiste à repasser ensuite l’oreiller à la vapeur afin qu’il retrouve son bombé originel.

Laver son oreiller puis le sécher de manière totalement naturelle est également possible. Prévoyez cependant un autre jeu d’oreillers pour les quelques nuits à venir, surtout si vous avez lavé des oreillers en plumes ou duvet. Ces derniers nécessitent en effet plusieurs jours de séchage, de préférence à plat. Il faudra donc penser à les retourner. Les oreillers synthétiques mettent souvent un peu moins de temps à sécher.

Livraison sur rendez-vous

Contrat Qualité Services

Plus de 250 magasins

Reprise de votre ancienne literie

Paiement sur-mesure

Fabrication française

Choisissez votre magasin référent

Pour continuer votre commande, merci de choisir votre magasin référent en cliquant sur le bouton CHOISIR CE MAGASIN