Guide Literie

Couette d’été ou couette d’hiver ?

Choisir couette chaud froid

Saviez-vous que vous pouviez choisir votre couette selon la chaleur dont vous avez besoin, et qu’il est possible d’opter pour une couette particulière selon la saison ? Mais parvenez vous faire la différence et bien choisir votre couette été ou hiver ? Voici les conseils incontournables pour bien vous équiper et ne plus grelotter quand il fait froid ou transpirer au retour des beaux jours !

Le grammage d’une couette pour déterminer la chaleur apportée

Pour ne pas transpirer à la belle saison, vous pouvez vous contenter de couvrir votre lit d’un drap lorsqu’il fait vraiment chaud. Mais pour tous les frileux ou tous ceux qui apprécient simplement de sentir une véritable couverture sur leur corps pendant la nuit, le choix d’une couette d’été est indispensable. Ce qui implique naturellement l’achat d’une couette d’hiver, car la couette d’été apportera une chaleur insuffisante en hiver. 

Pour trouver la couette été ou hiver adéquate, votre attention doit se porter en premier lieu sur le grammage. Il s’agit du poids du garnissage de la couette. D’une extrémité à l’autre de l’échelle, il peut être compris entre 175 et 500 g/m2. Les couettes se répartissent essentiellement en 3 catégories :

  • Les couettes légères, autour de 175 à 200 g/m2, adaptées à l’été
  • Les couettes chaudes, et leurs 300 à 400 g/m2, prévues pour les intérieurs chauffés en hiver et les plus frileux qui ont froid même l’été
  • Les couettes très chaudes, dont le grammage dépasse les 400 g/m2, pour les personnes qui préfèrent les chambres fraîches

Il existe également la couette quatre saisons. Comme son nom l’indique, elle peut servir de couette été ou hiver grâce à sa conception particulière : elle est en effet composée de deux couettes. L’une est généralement légère (autour de 200 g/m2), l’autre chaude (autour de 350 g/m2), ce qui vous permet de jongler avec les deux grammages selon vos besoins, voire de cumuler les deux pour une couette extra chaude !

Choisir sa couette été ou hiver selon le garnissage

Selon l’effet dont vous souhaitez profiter sous la couette, le garnissage à choisir sera différent. La distinction la plus importante se fait entre garnissage naturel et garnissage synthétique. Les capacités thermiques de l’un et de l’autre sont équivalentes. Le choix se fait donc essentiellement en fonction du ressenti et de vos préférences.

Le garnissage naturel

Le garnissage le plus haut de gamme est le duvet (d’oie ou de canard). Il apporte un haut confort thermique en emprisonnant l’air et convient donc aussi bien à une couette été ou hiver. Il se distingue par son caractère aérien et doux qui confère un moelleux incomparable à votre couette.  À chaleur égale, une couette garnie de duvet est plus lourde, ce qui sera particulièrement apprécié par les personnes qui aiment se sentir bien enveloppées par leur couette. Un grammage de 300 g/m2 peut donc suffire pour une couette d’hiver si elle est composée de 90 % de duvet. La durée de vie d’une couette à chaleur naturelle est souvent plus longue que son homologue synthétique.

Le garnissage synthétique

Les couettes synthétiques affichent un prix nettement moins élevé que celles au garnissage naturel. Surtout, elles sont particulièrement indiquées pour les personnes allergiques, car le polyester qui les compose constitue un habitat peu apprécié des acariens. Certains modèles peuvent être dotés de fibres siliconées afin d’imiter le moelleux du duvet. Elles sont souvent plus légères que les couettes naturelles et plus faciles à laver. Le prix est, en outre, nettement plus bas. Si vous souhaitez vous inscrire dans une démarche respectueuse de l’environnement lors du choix de votre couette été ou hiver, privilégiez les couettes employant des fibres recyclées et une enveloppe en coton bio ou encore en viscose de bambou.

Entretien d’une couette d’été ou d’hiver : quelles différences ?

De manière générale, pour que votre couette dispense une chaleur homogène et surtout reste saine dans la durée, il est recommandé de laver sa couette une à deux fois par an, qu’il s’agisse d’une couette été ou hiver. Si vous êtes équipés de ces deux couettes, le changement peut être l’occasion de procéder au nettoyage ! En outre, vous pouvez profiter de chaque changement de drap pour secouer votre couette et l’aérer. Dans l’idéal, époussetez-la en extérieur ou au moins par la fenêtre, et laissez-la prendre l’air pendant une journée.

Une couette à la chaleur apportée par du duvet est particulièrement délicate. En effet, celui-ci craint l’eau et la compression, ce qui lui ferait perdre ses précieuses propriétés thermorégulatrices naturelles. Pensez alors à la déposer au dressing une fois par an. Si toutefois vous tenez à procéder vous-même au nettoyage en machine, optez pour un cycle à 40 °C maximum et un essorage minimum. Privilégiez en outre les lessives naturelles et bannissez l’assouplissant. Au sèche-linge, ne dépassez pas les 50 °C et intégrez des balles de séchage pour aider le duvet à retrouver son gonflant.

Laver une couette été ou hiver synthétique pose bien moins de questions : le polyester est tout à fait compatible avec la machine à laver. Évitez cependant d’excéder les 40 °C et assurez-vous que vous n’avez pas besoin de forcer pour faire entrer votre couette dans la machine : elle pourrait ne pas supporter le poids de la couette gorgée d’eau !

Il n’y a donc pas de différence à proprement parler dans l’entretien d’une couette été ou hiver. La distinction se joue au niveau du garnissage. Il est alors important d’adapter votre nettoyage au type de garnissage, pour que votre couette garde toute sa chaleur !

Livraison sur rendez-vous

Contrat Qualité Services

Plus de 250 magasins

Reprise de votre ancienne literie

Paiement sur-mesure

Fabrication française

Choisissez votre magasin référent

Pour continuer votre commande, merci de choisir votre magasin référent en cliquant sur le bouton CHOISIR CE MAGASIN