En 20 ans, les matelas ont tellement évolué, que l’on ne peut plus dire aujourd’hui qu’une technologie est supérieure à une autre,
Ils ont chacun leur spécificité.

Votre choix se portera donc sur celui qui correspondra le mieux, à votre morphologie, ou au confort souhaité. Une fois ces
paramètres intégrés, il vous restera le choix de la technologie.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de matelas Universel.
Les principales technologies se divisent en trois familles, les Mousses, Les Ressorts et les Latex.


Les matelas mousse

Ils se déclinent en 3 catégories différentes, les Polyéther, les Polyuréthane et les mousses à mémoire de forme.

Polyéther

Cette technologie dite à cellule fermée d’une densité inférieure à 25 kg/m3 n’est pas destinée à un usage intensif, matériau à réserver à des enfants en bas âge ou à une utilisation ponctuelle. L’avantage premier réside dans son prix.

Polyuréthane (ou Haute Résilience)

Cette technologie oscille avec des densités de 28 Kg/m3 à 60 kg/m3, c’est une mousse haute résilience à cellules ouvertes, elle propose une grande variété de conforts en fonction de sa densité, de la formulation chimique utilisée et de son épaisseur. La construction de certains matelas avec plusieurs couches à densités différentes ainsi que le profilage de l’âme permettent une multitude de conforts et de zones différenciées. Ces mêmes profilages assurent aussi une parfaite aération du matelas. Plus la densité est importante, meilleur est le confort et la durée de vie de votre matelas s’en trouvera prolongée.

Mousse à Mémoire de Forme

A l’ origine ce matériau a été étudié par la Nasa pour absorber la pression sur les sièges des astronautes lors du décollage. Il a été ensuite utilisé dans diverses applications dont le médical, avant d’être utilisé dans la literie grand public. Au fil des années cette technologie a évolué, et la maitrise qui est faite au niveau de ce matériau permet aujourd’hui de jouer sur les densités et les conforts. Les densités varient de 40 kg/m3 à plus de 100 kg/m3.


Les matelas ressorts

Ils se déclinent en trois types, les ressorts Fil continu, les ressorts Bonnell (appelés aussi Biconiques) et les ressorts ensachés. Ils sont stabilisés thermiquement afin d’éviter la déformation et ont donc une plus grande longévité.

Ressorts fil continu

Le procédé est simple, il s’agit d’un fil unique d’acier qui fait le tour du matelas. Le confort en général est plutôt ferme et l’inconvénient c’est l’indépendance de couchage.

Ressorts Bonnell (Biconique)

Le matelas à ressorts biconiques est composé de ressorts de forme évasée à chaque extrémité et resserrée au centre. De par sa conception, le ressort biconique assure un accueil tout en apportant un bon soutien. Ce soutien et la fermeté varient selon le diamètre de fil utilisé. L’inconvénient, c’est l’indépendance de couchage, car tous les ressorts sont reliés entre eux.

Ressorts Ensachés

Le matelas à ressorts ensachés est la technologie la plus aboutie, chaque ressort est enveloppé dans un sachet indépendamment de l’autre, ce qui lui confère une parfaite indépendance de couchage, gage d’un plus grand confort. Les matelas ressorts ensachés de dernière génération permettent de renouveler l’air du matelas plusieurs fois par nuit, ce qui offre une plus grande aération et donc une hygiène parfaite. La Rolls des matelas ensachés c’est ceux qui utilisent le renfort latéral cadré, ça renforce le maintien latéral du matelas et assure une indéformabilité et une meilleure ventilation.


Les matelas latex

Le latex a la particularité d’offrir une véritable indépendance de couchage, d’origine naturelle ou synthétique, sa densité varie entre 65kg/m3 à 85 kg/m3. Alvéolé ou perforé il est naturellement hypoallergénique et offre une excellente aération et évacuation de l’humidité. Il existe plusieurs appellations dans le latex, le latex synthétique, le latex naturel et une technologie plus élaborée le latex « Talalay ». Plus le noyau sera épais (jusqu’à 20 cm) plus la profondeur de confort sera importante.

Latex Synthétique

Le latex synthétique est un dérivé des produits pétrolier, il peut être 100% synthétique mais peut avoir aussi une teneur naturelle (doit être précisé sur la fiche technique). Il a la même apparence qu’un latex naturel ainsi que les propriétés de maintien et d’élasticité. Plus la densité est élevée plus le confort sera ferme, ils peuvent avoir 3, 5 ou 7 zones de confort (épaules, bassin tête et pieds).

Latex Naturel

Il est produit directement depuis la sève de l’hévéa. Pour avoir l’appellation latex naturel, le noyau doit contenir un pourcentage de latex naturel à hauteur de 85% minimum mais certains matelas montent plus haut en latex naturel. Mais pour avoir une durée de vie plus longue, on est obligé d’adjoindre un composé synthétique pour éviter que le latex se transforme en poussière au contact des ultraviolets. Même principe que le latex synthétique, plus la densité sera élevée plus le matelas sera ferme, nous retrouverons aussi 3, 5 ou 7 zones de confort (épaules, bassin, tête et pieds). On prête au latex naturel un peu plus d’élasticité.

Latex Talalay

La qualité du latex « Talalay » réside dans le process de fabrication, il peut être 100% Naturel ou à teneur naturelle, mais son procédé de fabrication est très particulier. En effet, la mousse de latex est introduite dans un moule fermé qui a été préalablement vidé de son air, une fois l’émulsion mise en place dans le moule, ce dernier est congelé à – 30° afin de stabiliser la structure moléculaire, puis il est vulcanisé (cuisson) à 115°. Ce procédé lui confère une élasticité sans pareil par rapport aux procédés classiques mais aussi une durée dans le temps. Il est remarquablement souple et aéré et offre toutes les qualités d’allégement des points pression sans les inconvénients qu’offrent certaines autres technologies. Le Latex « Talalay » est le Latex Premium.